Dans un monde où c'est l'algorithme Facebook qui décide quelle vidéo sous-titrée vous avez le droit de regarder, le papier c'est l'avenir.
Pour la première fois de son histoire millénaire, Brain lance donc son magazine papier. Et comme le site a toujours été gratuit, son magazine papier l'est aussi.
Vous y retrouverez tout l’esprit INTELLOL™ de Brain, mais en version imprimée, la seule différence étant que vous ne pourrez pas cliquer sur les trucs. Enfin si, vous pouvez essayer, mais au bout d’un moment ça fera un trou quoi.
Brain N°7

Brain N°7

Brain N°7

With its front page that will go down in history, alongside "J'accuse ...!" from L'Aurore and from Hara-Kiri's "Tragic ball at Colombey", Brain would like to tell you that existence is not a departmental direction of the cemetery. Our journalists and illustrators of genius have therefore crushed Care Bears, Ilona Mitrecey and puppies to concoct you pure juice of optimism without lumps. You will find in our pages something to warm your heart, as when you learned of Patrick Balkany's condemnation. So that your weeks do not end systematically with a deep disgust for yourselves, our team offers you to go around the world of the best remedies for hangovers (small teasing: in Hungary,You will also learn that summer is overpriced, this bitch, and that you can greedily embrace the start of the school year, without any nostalgia. Other good news: we will explain to you why the beautiful age of 96 can have undoubted advantages and that certain diseases have really good sides. No more fear of death, but also fear of love since our Wikipedia section will give you the linguistic keys to satisfy your desires and escape the gynecos in electric scooters. we will explain to you why the beautiful age of 96 can have undoubted advantages and that certain diseases have really good sides. No more fear of death, but also fear of love since our Wikipedia section will give you the linguistic keys to satisfy your desires and escape the gynecos in electric scooters.we will explain to you why the beautiful age of 96 can have undoubted advantages and that certain diseases have really good sides. No more fear of death, but also fear of love since our Wikipedia section will give you the linguistic keys to satisfy your desires and escape the gynecos in electric scooters.
But because Brain has also become more mature, we will not ignore politics and the return to school. As proof, the investigation of our follower reporter from the start-up nation who was hired to demonstrate through an application. An odyssey in progress which led him to meet the extraterrestrial Jean Lassalle and the terrestrial François Ruffin. We also return to the controversy that troubled the peaceful waters of August: the swimsuits that scandalized our good country and our editocrats. It is true that between the bigoudini, the balkini and the blackblocini, the wearing of the swim slop has never been so committed. And because we also like to get wet, we will defend the importance of sexual minorities in pop music and, in our baby page, we will denounce the precariousness facing stools in the child environment. As an apotheosis, a hymn to tolerance: an erotic fiction about Eric Zemmour called 50 nuances de Brun.

With its front page that will go down in history, alongside "J'accuse ...!" from L'Aurore and from Hara-Kiri's "Tragic ball at Colombey", Brain would like to tell you that existence is not a departmental direction of the cemetery. Our journalists and illustrators of genius have therefore crushed Care Bears, Ilona Mitrecey and puppies to concoct you pure juice of optimism without lumps. You will find in our pages something to warm your heart, as when you learned of Patrick Balkany's condemnation. So that your weeks do not end systematically with a deep disgust for yourselves, our team offers you to go around the world of the best remedies for hangovers (small teasing: in Hungary,You will also learn that summer is overpriced, this bitch, and that you can greedily embrace the start of the school year, without any nostalgia. Other good news: we will explain to you why the beautiful age of 96 can have undoubted advantages and that certain diseases have really good sides. No more fear of death, but also fear of love since our Wikipedia section will give you the linguistic keys to satisfy your desires and escape the gynecos in electric scooters. we will explain to you why the beautiful age of 96 can have undoubted advantages and that certain diseases have really good sides. No more fear of death, but also fear of love since our Wikipedia section will give you the linguistic keys to satisfy your desires and escape the gynecos in electric scooters.we will explain to you why the beautiful age of 96 can have undoubted advantages and that certain diseases have really good sides. No more fear of death, but also fear of love since our Wikipedia section will give you the linguistic keys to satisfy your desires and escape the gynecos in electric scooters.
But because Brain has also become more mature, we will not ignore politics and the return to school. As proof, the investigation of our follower reporter from the start-up nation who was hired to demonstrate through an application. An odyssey in progress which led him to meet the extraterrestrial Jean Lassalle and the terrestrial François Ruffin. We also return to the controversy that troubled the peaceful waters of August: the swimsuits that scandalized our good country and our editocrats. It is true that between the bigoudini, the balkini and the blackblocini, the wearing of the swim slop has never been so committed. And because we also like to get wet, we will defend the importance of sexual minorities in pop music and, in our baby page, we will denounce the precariousness facing stools in the child environment. As an apotheosis, a hymn to tolerance: an erotic fiction about Eric Zemmour called 50 nuances de Brun.

Prix

3 €

Origine

France

Format

16,5x23,5cm

Poids

140g

HORS STOCK
Brain N°6

Brain N°6

Brain N°6

Prix

3 €

Origine

France

Format

16,5x23,5cm

Poids

140g

HORS STOCK
Brain N°5

Brain N°5

Brain N°5

Dernier rempart à l'obscurantisme et au démantèlement du secteur de l'humour français, Brain continue de se dresser sur les barricades de la rigolade pour défendre votre droit inaliénable à vous taper le cul par terre. Après des semaines de mobilisations éreintantes passées à occuper les ronds-points et à se nourrir uniquement de chipolatas aux herbes grillées au-dessus de bidons enflammés, notre équipe d'artistes et de rédacteurs a tenu bon face aux pressions du gouvernement pour vous livrer un bel objet qui vous distraira, tout en vous permettant de vous éventer en cas de fumigènes inopinés. Car oui, Brain, la salade entre les dents du journalisme français, a décidé de faire entendre sa voix dans le Grand Débat et de s'attaquer à la politique. Pourquoi pas, Christophe Barbier fait bien de la danse urbaine... Au programme : une fiction érotique avec des gilets jaunes, qui fait rimer bandes réfléchissantes et caresses brûlantes, ainsi qu'une incursion paléontologique avec les derniers dinosaures trotskistes de France. 

Toujours prompt à flairer les glandes anales des grandes évolutions sociales de notre époque, Brain a également laissé traîner sa truffe autour de deux phénomènes jusqu'alors inexpliqués : la sexualité quasi-inexistante des hipsters et la pratique indécente du jeu de l'olive à travers le monde. De l'immersion profonde, très profonde donc... Mais, loin des spotlights de l'actualité, un numéro de Brain ne saurait être complet sans son rail de nostalgie. Nous nous sommes donc attaqués aux deux piliers civilisationnels de la France des années 90 : le Bigdil et le Loft, avec l'interview exclusive du pisciniste qui a permis le glorieux accouplement entre Loana et Jean-Edouard devant une France ébaubie. Un voyage rétromaniaque qui sera aggrémenté du portrait de la plus grande tueuse en série de l'Histoire et d'une enquête sans concession sur le côté sombre de la rockstar Freddie Mercury : sa dévorante passion pour les chats, poussée jusqu'aux limites de la morale et du bon goût. Sans oublier moult friandises à picorer en famille, avec votre parent 1 et votre parent 2, comme les aventures de Tinderman, notre ode aux animaux moches ou la chronique de notre bébé stagiaire, future relève du journalisme gonzo, qui a testé la prometteuse carrière de mule pour narcotrafiquant. 

Dernier rempart à l'obscurantisme et au démantèlement du secteur de l'humour français, Brain continue de se dresser sur les barricades de la rigolade pour défendre votre droit inaliénable à vous taper le cul par terre. Après des semaines de mobilisations éreintantes passées à occuper les ronds-points et à se nourrir uniquement de chipolatas aux herbes grillées au-dessus de bidons enflammés, notre équipe d'artistes et de rédacteurs a tenu bon face aux pressions du gouvernement pour vous livrer un bel objet qui vous distraira, tout en vous permettant de vous éventer en cas de fumigènes inopinés. Car oui, Brain, la salade entre les dents du journalisme français, a décidé de faire entendre sa voix dans le Grand Débat et de s'attaquer à la politique. Pourquoi pas, Christophe Barbier fait bien de la danse urbaine... Au programme : une fiction érotique avec des gilets jaunes, qui fait rimer bandes réfléchissantes et caresses brûlantes, ainsi qu'une incursion paléontologique avec les derniers dinosaures trotskistes de France. 

Toujours prompt à flairer les glandes anales des grandes évolutions sociales de notre époque, Brain a également laissé traîner sa truffe autour de deux phénomènes jusqu'alors inexpliqués : la sexualité quasi-inexistante des hipsters et la pratique indécente du jeu de l'olive à travers le monde. De l'immersion profonde, très profonde donc... Mais, loin des spotlights de l'actualité, un numéro de Brain ne saurait être complet sans son rail de nostalgie. Nous nous sommes donc attaqués aux deux piliers civilisationnels de la France des années 90 : le Bigdil et le Loft, avec l'interview exclusive du pisciniste qui a permis le glorieux accouplement entre Loana et Jean-Edouard devant une France ébaubie. Un voyage rétromaniaque qui sera aggrémenté du portrait de la plus grande tueuse en série de l'Histoire et d'une enquête sans concession sur le côté sombre de la rockstar Freddie Mercury : sa dévorante passion pour les chats, poussée jusqu'aux limites de la morale et du bon goût. Sans oublier moult friandises à picorer en famille, avec votre parent 1 et votre parent 2, comme les aventures de Tinderman, notre ode aux animaux moches ou la chronique de notre bébé stagiaire, future relève du journalisme gonzo, qui a testé la prometteuse carrière de mule pour narcotrafiquant. 

Prix

3 €

Origine

France

Format

16,5x23,5cm

Poids

140g

HORS STOCK
Brain N°4

Brain N°4

Brain N°4

Jouez hautbois, résonnez musettes, il est né le divin Brain papier de Noël, chantons tous son avènement. Alors que le pays est désuni, Brain Magazine revient parmi les siens pour guider vers la lumière les brebis égarées qui boitillent sur le bas-côté de l'existence avec un numéro familial, empli de valeurs rassembleuses : la tolérance, les haricots blancs, les chansons de Johnny et les poils soyeux. 50 pages en sapin de Laponie à picorer goulûment sous un plaid près d'un bon feu de cheminée ou de voitures brûlées à la St Sylvestre. Vous y apprendrez la recette du bonheur, grâce aux conseils avisés de notre panel de vieilles personnes, ainsi que celle de la mouillette à l'urine, très à la mode dans les vespasiennes du Paris des années 50,  idéale pour ravir vos convives. Vous y découvrirez également pourquoi Robert Crumb a déménagé près de Nîmes après un trip au LSD ou pourquoi les lesbiennes doivent se cacher pour vieillir, le tout en vous émerveillant devant cinquante nuances de slip. Sans oublier notre grand classement des mots de notre belle langue française (baise-en-ville va-til détrôner pignouf cette semaine à la tête du top ? Le suspense est à son comble), notre sélection des mascottes les plus creepy de l'Univers et celle des phobies les plus chouettes : des heures de divertissement en perspective vous attendent. 

Mais un Brain papier ne serait pas véritablement complet sans sa ration d'enquête d'action exclusive à faire pâlir d'envie les patrons de chaînes de la TNT. Nos intrépides reporters se sont donc rendus au pays du seum et de la bière qui plonge dans le coma, la Belgique, pour nous emmener sous les stromboscopes de l'Han'discothèque, là où les refoulés du club de la normalité dansent et draguent en toute liberté. Et ce n'est pas tout, chers lecteurs avides de sensations fortes : on a obligé Kylian, notre stagiaire bébé de 18 mois, à jouer non-stop à GTA pendant un mois pour prouver enfin aux pisse-vinaigres que les jeux-vidéo ne font en rien frire les cervelets et le sens moral de nos chères têtes blondes. Pour vous remettre de vos émotions, notre page Wellness vous expliquera comment atteindre le stade ultime du cocooning en devenant un bombyx laineux géant.  Bref, vous l'avez compris, plus que jamais, Brain se fait l'étoile polaire du lol et de la joie, pour vous réunir.

Jouez hautbois, résonnez musettes, il est né le divin Brain papier de Noël, chantons tous son avènement. Alors que le pays est désuni, Brain Magazine revient parmi les siens pour guider vers la lumière les brebis égarées qui boitillent sur le bas-côté de l'existence avec un numéro familial, empli de valeurs rassembleuses : la tolérance, les haricots blancs, les chansons de Johnny et les poils soyeux. 50 pages en sapin de Laponie à picorer goulûment sous un plaid près d'un bon feu de cheminée ou de voitures brûlées à la St Sylvestre. Vous y apprendrez la recette du bonheur, grâce aux conseils avisés de notre panel de vieilles personnes, ainsi que celle de la mouillette à l'urine, très à la mode dans les vespasiennes du Paris des années 50,  idéale pour ravir vos convives. Vous y découvrirez également pourquoi Robert Crumb a déménagé près de Nîmes après un trip au LSD ou pourquoi les lesbiennes doivent se cacher pour vieillir, le tout en vous émerveillant devant cinquante nuances de slip. Sans oublier notre grand classement des mots de notre belle langue française (baise-en-ville va-til détrôner pignouf cette semaine à la tête du top ? Le suspense est à son comble), notre sélection des mascottes les plus creepy de l'Univers et celle des phobies les plus chouettes : des heures de divertissement en perspective vous attendent. 

Mais un Brain papier ne serait pas véritablement complet sans sa ration d'enquête d'action exclusive à faire pâlir d'envie les patrons de chaînes de la TNT. Nos intrépides reporters se sont donc rendus au pays du seum et de la bière qui plonge dans le coma, la Belgique, pour nous emmener sous les stromboscopes de l'Han'discothèque, là où les refoulés du club de la normalité dansent et draguent en toute liberté. Et ce n'est pas tout, chers lecteurs avides de sensations fortes : on a obligé Kylian, notre stagiaire bébé de 18 mois, à jouer non-stop à GTA pendant un mois pour prouver enfin aux pisse-vinaigres que les jeux-vidéo ne font en rien frire les cervelets et le sens moral de nos chères têtes blondes. Pour vous remettre de vos émotions, notre page Wellness vous expliquera comment atteindre le stade ultime du cocooning en devenant un bombyx laineux géant.  Bref, vous l'avez compris, plus que jamais, Brain se fait l'étoile polaire du lol et de la joie, pour vous réunir.

Prix

3 €

Origine

France

Format

16,5x23,5cm

Poids

140g

HORS STOCK
Brain N°3

Brain N°3

Brain N°3

La rentrée, c'est le pied. Afin que vous "viviez votre meilleure vie" comme disent les djeuns, les experts bien-être de Brain Magazine répondent à des problèmes aussi épineux que : comment éviter que son grec préféré devienne un bar à soupe ? Comment vivre une zoophilie épanouïe grâce à la pop culture ? Comment rentrer dans les meilleures soirées queer berlinoises quand on est un touriste hétéro ?  

Des conseils pratiques donc, mais aussi un cours magistral sur l'histoire du poppers, parce qu'ils sont un peu les Lorant Deutsch de tout ce qui dilate les orifices, et de l'immersion à gogo. Au mépris du danger et des droits de l'Homme, la rédaction a envoyé une équipe chez les Hare Krishna et obligé Lucas, leur bébé stagiaire de 16 mois, à rester enfermé à l'arrière d'une Xantia pendant six heures au soleil. Pour découvrir s'il est encore en vie, rendez-vous en page 45 (tout notre soutien aux familles).  Des frissons et du suspense, mais aussi de la romance, des avatars, des troubles obsessionnels compulsifs et de la charcuterie française d'exception, le tout illustré par des artistes d'avant-garde. Enfin, héritiers des Lumières, ils se dressent tels des phares face à l'ignorance et reprenons les modestes efforts de Diderot et d'Alembert pour vous livrer leur encyclopédie des "branchets", ce héros moderne pour qui il est branché d’être un déchet. 

 

La rentrée, c'est le pied. Afin que vous "viviez votre meilleure vie" comme disent les djeuns, les experts bien-être de Brain Magazine répondent à des problèmes aussi épineux que : comment éviter que son grec préféré devienne un bar à soupe ? Comment vivre une zoophilie épanouïe grâce à la pop culture ? Comment rentrer dans les meilleures soirées queer berlinoises quand on est un touriste hétéro ?  

Des conseils pratiques donc, mais aussi un cours magistral sur l'histoire du poppers, parce qu'ils sont un peu les Lorant Deutsch de tout ce qui dilate les orifices, et de l'immersion à gogo. Au mépris du danger et des droits de l'Homme, la rédaction a envoyé une équipe chez les Hare Krishna et obligé Lucas, leur bébé stagiaire de 16 mois, à rester enfermé à l'arrière d'une Xantia pendant six heures au soleil. Pour découvrir s'il est encore en vie, rendez-vous en page 45 (tout notre soutien aux familles).  Des frissons et du suspense, mais aussi de la romance, des avatars, des troubles obsessionnels compulsifs et de la charcuterie française d'exception, le tout illustré par des artistes d'avant-garde. Enfin, héritiers des Lumières, ils se dressent tels des phares face à l'ignorance et reprenons les modestes efforts de Diderot et d'Alembert pour vous livrer leur encyclopédie des "branchets", ce héros moderne pour qui il est branché d’être un déchet. 

 

Prix

3 €

Origine

France

Format

16,5x23,5cm

Poids

140g

HORS STOCK
Brain N°2

Brain N°2

Brain N°2

Matrix 2Le Fils du MaskDumb & Dumberer : on le sait bien, les suites sont toujours bien meilleures que l’original. C’est donc sans pression que l’équipe de Brain a remis ça pour vous préparer un second numéro de sa version papier. Parce qu’on a pris goût à la déforestation mais aussi parce qu’on voulait que vous ayez un petit compagnon pour prendre du plaisir à la plage. Un numéro d’été garanti sans quizz « Quelle holiday addict êtes-vous ?», sans recette de salade à la feta et qui ne sera absolument d’aucune aide pour faire partir votre culotte de cheval au galop. Néanmoins, le contenu 100% intellol renfermé à l’intérieur contractera vos abdominaux tel une ceinture Sport-Elec, les coups de jus et le prix prohibitif en moins. On vous fera tomber amoureux de Dolly Parton, la bimbo universelle aux 365 perruques, on vous emmènera dans une quête aux confins de l’étrange et de la ruralité dans le Triangle des Bermudes français et vous serez émus par le témoignage poignant d’un sex toy éconduit par sa propriétaire. Parce que Brain, c’est aussi de la philosophie postmoderne, nous répondrons aux questions existentielles qui vous taraudent : comment survivre à un week-end avec des gosses ? Quels chanteurs de variété française sont de bons coups au pieu ? Quel est le meilleur sosie porno de star ? Quel Saint aurait cartonné sur Insta ? Dois-je crier « Afida Turner » pendant l’amour ? Sans oublier des pages putes, des chiens hipsters, des éponges exfoliantes et les conseils avisés de Salomon, notre stagiaire de 4 ans, pour arrêter de sucer son pouce. Autant vous dire qu’on a sué sang et alcool avec nos plumes maison et nos graphistes de renommée mondiale pour que cet objet atterrisse dans vos petites mains potelées.

Matrix 2Le Fils du MaskDumb & Dumberer : on le sait bien, les suites sont toujours bien meilleures que l’original. C’est donc sans pression que l’équipe de Brain a remis ça pour vous préparer un second numéro de sa version papier. Parce qu’on a pris goût à la déforestation mais aussi parce qu’on voulait que vous ayez un petit compagnon pour prendre du plaisir à la plage. Un numéro d’été garanti sans quizz « Quelle holiday addict êtes-vous ?», sans recette de salade à la feta et qui ne sera absolument d’aucune aide pour faire partir votre culotte de cheval au galop. Néanmoins, le contenu 100% intellol renfermé à l’intérieur contractera vos abdominaux tel une ceinture Sport-Elec, les coups de jus et le prix prohibitif en moins. On vous fera tomber amoureux de Dolly Parton, la bimbo universelle aux 365 perruques, on vous emmènera dans une quête aux confins de l’étrange et de la ruralité dans le Triangle des Bermudes français et vous serez émus par le témoignage poignant d’un sex toy éconduit par sa propriétaire. Parce que Brain, c’est aussi de la philosophie postmoderne, nous répondrons aux questions existentielles qui vous taraudent : comment survivre à un week-end avec des gosses ? Quels chanteurs de variété française sont de bons coups au pieu ? Quel est le meilleur sosie porno de star ? Quel Saint aurait cartonné sur Insta ? Dois-je crier « Afida Turner » pendant l’amour ? Sans oublier des pages putes, des chiens hipsters, des éponges exfoliantes et les conseils avisés de Salomon, notre stagiaire de 4 ans, pour arrêter de sucer son pouce. Autant vous dire qu’on a sué sang et alcool avec nos plumes maison et nos graphistes de renommée mondiale pour que cet objet atterrisse dans vos petites mains potelées.

Prix

3 €

Origine

France

Format

16,5x23,5cm

Poids

140g

HORS STOCK
Brain N°1

Brain N°1

Brain N°1

Au programme de ce premier numéro, du contenu original en veux-tu en voilà : l’histoire confidentielle d’une backroom gay new-yorkaise de la fin des années 70, la formidable épopée du PQ (le papier toilette, vous l’avez ?) ou du roman photo, le classement des michetonneuses de la cour de Louis XIV, des news de 2052, le témoignage bouleversant d’un bébé qui a testé les 11 vaccins obligatoires etc...
Mais aussi des Pages Putes, des poèmes, des conseils capillaires ou lifestyle par des gens qui n'ont pas de vie, le tout concocté avec soin par nos auteurs maison et illustré par nos graphistes de prestige.

Au programme de ce premier numéro, du contenu original en veux-tu en voilà : l’histoire confidentielle d’une backroom gay new-yorkaise de la fin des années 70, la formidable épopée du PQ (le papier toilette, vous l’avez ?) ou du roman photo, le classement des michetonneuses de la cour de Louis XIV, des news de 2052, le témoignage bouleversant d’un bébé qui a testé les 11 vaccins obligatoires etc...
Mais aussi des Pages Putes, des poèmes, des conseils capillaires ou lifestyle par des gens qui n'ont pas de vie, le tout concocté avec soin par nos auteurs maison et illustré par nos graphistes de prestige.

Prix

3 €

Origine

France

Format

16,5x23,5cm

Poids

140g

HORS STOCK
Paiement | anais@brain-magazine.fr