PALAIS

Le magazine du Palais de Tokyo

Publié trois fois par an par le Palais de Tokyo, le magazine PALAIS offre un regard enrichi sur les expositions et la programmation du Palais de Tokyo. Chaque saison, dossiers thématiques, entretiens, essais, projets spéciaux et inserts sont autant de contributions d’artistes, de critiques d’art, d’historiens ou de théoriciens qui font du magazine PALAIS un outil indispensable pour appréhender l’art contemporain.

http://www.palaismagazine.com/

Palais N°26

Palais N°26

Palais N°26


Magazine PALAIS n° 26
Camille Henrot – « Days are Dogs »

À l’occasion de sa carte blanche au Palais de Tokyo du 18 octobre 2017 au 7 janvier 2018, l’artiste française Camile Henrot est la rédactrice en chef invitée de ce numéro 26 du magazine PALAIS, consacré intégralement à l’exposition « Days are Dogs ».

Pour cette exposition, Camille Henrot présente un vaste ensemble d’œuvres, auquel s’ajoutent des productions d’artistes avec lesquels elle entretient un dialogue fécond : David Horvitz, Maria Loboda, Nancy Lupo, Samara Scott, Avery Singer, ainsi que le poète Jacob Bromberg. L’exposition « Days are Dogs » explore comment la semaine et les jours qui la composent structurent notre rapport au temps. Elle révèle la manière dont cette invention nous rassure – en nous offrant un cadre commun et des routines – autant qu’elle nous aliène – en instaurant un ensemble de contraintes et de dépendances. Chacune des sept parties de l’exposition est ainsi consacrée à un jour de la semaine, allégorie d’un ensemble d’émotions et d’actions dont les œuvres se font l’écho.

Suivant cette organisation en sept parties, ce numéro du magazine PALAIS explore les différents thèmes de l’exposition.
Avec : des textes de Ben Eastham, Orit Gat, Haidy Geismar, Chris Kraus, Miranda Lash en conversation avec Lora Ann Chaisson, Chris Sharp et Polly Staple ; une interview de Camille Henrot par Daria de Beauvais, commissaire de l’exposition ; des contributions inédites des artistes invités : Jacob Bromberg, David Horvitz, Maria Loboda, Nancy Lupo, Samara Scott et Avery Singer ; ainsi qu’un large ensemble iconographique consacré aux œuvres de Camille Henrot.

Bilingue (français / anglais) ; 22,5 x 28,5 cm (broché) ; 192 pages (ill. couleurs)


Magazine PALAIS n° 26
Camille Henrot – « Days are Dogs »

À l’occasion de sa carte blanche au Palais de Tokyo du 18 octobre 2017 au 7 janvier 2018, l’artiste française Camile Henrot est la rédactrice en chef invitée de ce numéro 26 du magazine PALAIS, consacré intégralement à l’exposition « Days are Dogs ».

Pour cette exposition, Camille Henrot présente un vaste ensemble d’œuvres, auquel s’ajoutent des productions d’artistes avec lesquels elle entretient un dialogue fécond : David Horvitz, Maria Loboda, Nancy Lupo, Samara Scott, Avery Singer, ainsi que le poète Jacob Bromberg. L’exposition « Days are Dogs » explore comment la semaine et les jours qui la composent structurent notre rapport au temps. Elle révèle la manière dont cette invention nous rassure – en nous offrant un cadre commun et des routines – autant qu’elle nous aliène – en instaurant un ensemble de contraintes et de dépendances. Chacune des sept parties de l’exposition est ainsi consacrée à un jour de la semaine, allégorie d’un ensemble d’émotions et d’actions dont les œuvres se font l’écho.

Suivant cette organisation en sept parties, ce numéro du magazine PALAIS explore les différents thèmes de l’exposition.
Avec : des textes de Ben Eastham, Orit Gat, Haidy Geismar, Chris Kraus, Miranda Lash en conversation avec Lora Ann Chaisson, Chris Sharp et Polly Staple ; une interview de Camille Henrot par Daria de Beauvais, commissaire de l’exposition ; des contributions inédites des artistes invités : Jacob Bromberg, David Horvitz, Maria Loboda, Nancy Lupo, Samara Scott et Avery Singer ; ainsi qu’un large ensemble iconographique consacré aux œuvres de Camille Henrot.

Bilingue (français / anglais) ; 22,5 x 28,5 cm (broché) ; 192 pages (ill. couleurs)

Prix

15 €

Origine

France

Format

22x28cm

Poids

850g

HORS STOCK
Palais N°25

Palais N°25

Palais N°25

Magazine PALAIS n° 25 - Le Rêve des formes

Le magazine PALAIS dédie ce numéro 25 à l’exposition « Le Rêve des formes », présentée au Palais de Tokyo du 14 juin au 10 septembre 2017 et organisée à l’occasion du vingtième anniversaire du Fresnoy – Studio national des arts contemporains.

L’exposition « Le Rêve des formes » est conçue comme un paysage imaginaire, un jardin monstrueux où se cultivent des formes périssables, des surfaces en germination, des organismes protubérants. L’exposition s’engage avec une quarantaine d’artistes et de scientifiques sur ces deux pistes : d’une part, la redécouverte du vivant dans toute sa diversité, à travers l’exploration de formes dynamiques, mimétiques ou natura­listes ; d’autre part, l’exploration de formes mutantes ou algo­rithmiques, inspirées par les mathématiques, l’informatique et l’intelligence artificielle. L’exposition « Le Rêve des formes » entend questionner les points de rencontre entre la recherche en art et la recherche scientifique : comment artistes et scientifiques parviennent-ils aujourd’hui à des solutions plastiques inédites, qui contribuent à réinventer la géométrie de la pensée, en dehors des territoires familiers ?

Au sommaire de ce numéro

Alain Fleischer et Claire Moulène, commissaires de l’exposition,introduisent aux problématiques de l’exposition « Le Rêve des formes ». Olivier Perriquet présente les travaux du groupe de recherche ayant réuni, au Fresnoy, artistes et scientifiques issus de différents champs autour de la question de « l’incertitude des formes », qui ont précédé et nourri l’exposition « Le Rêve des formes ».

* Des contributions spéciales d’artistes et scientifiques participant à l’exposition

L’artiste Anicka Yi s’entretient avec trois chercheurs en biologie avec lesquels elle a récemment travaillé pour concevoir de nouvelles œuvres. Le compositeur Arnaud Petit explore la façon dont la musique fait dialoguer parole, écriture et mathématiques. L’artiste Hicham Berrada et la chercheuse Annick Lesne s’intéressent aux formes mouvantes auto-organisées. Le metteur en scène Jean-François Peyret et le neurobiologiste Alain Prochiantz partagent leur fascination pour les primates dans une facétieuse encyclopédie. L’artiste SMITH et le cosmologiste Jean-Philippe Uzan imaginent l’histoire d’une humanité nouvelle en quête d’un lien organique avec les étoiles. Bertrand Dezoteux invente, dans un film d’animation, un monde interconnecté inspiré par les recherches de la biologiste Lynn Margulis sur l’apparition et le développement de la vie sur terre.

* Dans un cahier spécial

Marielle Macé, chercheuse en littérature,s’entretient avec Claire Moulène au sujet des « formes de vie ». Dans une « fabulation spéculative », Donna Haraway, biologiste, philosophe et historienne des sciences, imagine un devenir symbiotique entre les différentes espèces terrestres. Jens Hauser, commissaire d’exposition et chercheur en médiologie, analyse la façon dont les artistes qui s’emparent des biotechnologies ont bouleversé les relations entre l’art et le vivant. Le philosophe Fréderic Neyrat interroge notre humanisme dans un essai au sujet des transhumains, posthumains, androïdes et cyborgs.

Bilingue (français / anglais) ; 22,5 x 28,5 cm (broché) ; 216 pages (ill. couleurs)

Magazine PALAIS n° 25 - Le Rêve des formes

Le magazine PALAIS dédie ce numéro 25 à l’exposition « Le Rêve des formes », présentée au Palais de Tokyo du 14 juin au 10 septembre 2017 et organisée à l’occasion du vingtième anniversaire du Fresnoy – Studio national des arts contemporains.

L’exposition « Le Rêve des formes » est conçue comme un paysage imaginaire, un jardin monstrueux où se cultivent des formes périssables, des surfaces en germination, des organismes protubérants. L’exposition s’engage avec une quarantaine d’artistes et de scientifiques sur ces deux pistes : d’une part, la redécouverte du vivant dans toute sa diversité, à travers l’exploration de formes dynamiques, mimétiques ou natura­listes ; d’autre part, l’exploration de formes mutantes ou algo­rithmiques, inspirées par les mathématiques, l’informatique et l’intelligence artificielle. L’exposition « Le Rêve des formes » entend questionner les points de rencontre entre la recherche en art et la recherche scientifique : comment artistes et scientifiques parviennent-ils aujourd’hui à des solutions plastiques inédites, qui contribuent à réinventer la géométrie de la pensée, en dehors des territoires familiers ?

Au sommaire de ce numéro

Alain Fleischer et Claire Moulène, commissaires de l’exposition,introduisent aux problématiques de l’exposition « Le Rêve des formes ». Olivier Perriquet présente les travaux du groupe de recherche ayant réuni, au Fresnoy, artistes et scientifiques issus de différents champs autour de la question de « l’incertitude des formes », qui ont précédé et nourri l’exposition « Le Rêve des formes ».

* Des contributions spéciales d’artistes et scientifiques participant à l’exposition

L’artiste Anicka Yi s’entretient avec trois chercheurs en biologie avec lesquels elle a récemment travaillé pour concevoir de nouvelles œuvres. Le compositeur Arnaud Petit explore la façon dont la musique fait dialoguer parole, écriture et mathématiques. L’artiste Hicham Berrada et la chercheuse Annick Lesne s’intéressent aux formes mouvantes auto-organisées. Le metteur en scène Jean-François Peyret et le neurobiologiste Alain Prochiantz partagent leur fascination pour les primates dans une facétieuse encyclopédie. L’artiste SMITH et le cosmologiste Jean-Philippe Uzan imaginent l’histoire d’une humanité nouvelle en quête d’un lien organique avec les étoiles. Bertrand Dezoteux invente, dans un film d’animation, un monde interconnecté inspiré par les recherches de la biologiste Lynn Margulis sur l’apparition et le développement de la vie sur terre.

* Dans un cahier spécial

Marielle Macé, chercheuse en littérature,s’entretient avec Claire Moulène au sujet des « formes de vie ». Dans une « fabulation spéculative », Donna Haraway, biologiste, philosophe et historienne des sciences, imagine un devenir symbiotique entre les différentes espèces terrestres. Jens Hauser, commissaire d’exposition et chercheur en médiologie, analyse la façon dont les artistes qui s’emparent des biotechnologies ont bouleversé les relations entre l’art et le vivant. Le philosophe Fréderic Neyrat interroge notre humanisme dans un essai au sujet des transhumains, posthumains, androïdes et cyborgs.

Bilingue (français / anglais) ; 22,5 x 28,5 cm (broché) ; 216 pages (ill. couleurs)

Prix

15 €

Poids

850g

HORS STOCK
Palais N°24

Palais N°24

Palais N°24

Magazine PALAIS n° 24 - Arts urbains
Le magazine du Palais de Tokyo

Autour du Lasco Project, le programme du Palais de Tokyo dédié aux arts urbains, le magazine PALAIS consacre ce nouveau numéro aux artistes dont le travail s’est développé dans la rue.

Initié en 2012, le Lasco Project révèle, dans les méandres souterrains du bâtiment du Palais de Tokyo, l’un des plus étonnants parcours d’arts urbains dans un lieu culturel. Près d’une soixantaine d’artistes internationaux ont ainsi réalisé des interventions, pour certaines monumentales, pour d’autres secrètes, qui se confrontent à l’architecture brute du Palais de Tokyo et qui infiltrent ses espaces interstitiels.

Au sommaire de ce numéro

* Interviews, rencontres avec des artistes, contributions spéciales

André
interviewé par Olivier Zahm ; Azyle, propos recueillis par Hugo Vitrani ; Philippe Baudelocque interviewé par Bénédicte Philippe ; Craig Costello interviewé par Barry McGee ; dran interviewé par Maurizio Cattelan ; Evol interviewé par Pedro Soares Neves ; Stelios Faitakis, par Nadja Argyropoulou ; Futura, Mode 2 et Boris Tellegen interviewés par Nicolas Gzeley, avec une contribution visuelle inédite ; Une collaboration visuelle inédite entre Antwan Horfee et Ida Ekblad ; JR interviewé par Jean de Loisy ; Olivier Kosta-Théfaine interviewé par Mohamed Bourouissa ; Lek & Sowat et leurs invités du Lasco Project, par Philippe Vasset  ; OSGEMEOS interviewés par Allen Benedikt ; Felipe Pantone interviewé par Evan Pricco ; Cleon Peterson interviewé par Myriam Ben Salah ; SKKI © ; Vhils ; Fabrice Yencko interviewé par Hugo Vitrani


* Essais théoriques et textes inédits
- Un essai de François Chastanet établissant une géographie de la signature urbaine par l’étude des apports du style new yorkais dans le graffiti et des inventions calligraphiques des graffitis de Los Angeles et de São Paulo.
- « La Trappe », une courte nouvelle d’Oscar Coop-Phane.
-
Un essai de Jacob Kimvall sur les relations complexes entre les artistes du graffiti et du street art avec les institutions artistiques.
-
Un texte de Hugo Vitrani introduisant au Lasco Project.

* Ainsi qu’une sélection de livres par Nicolas Gzeley et Hugo Vitrani

Bilingue (français / anglais)
216 pages pages en couleur ; 285 x 225 mm

 

Magazine PALAIS n° 24 - Arts urbains
Le magazine du Palais de Tokyo

Autour du Lasco Project, le programme du Palais de Tokyo dédié aux arts urbains, le magazine PALAIS consacre ce nouveau numéro aux artistes dont le travail s’est développé dans la rue.

Initié en 2012, le Lasco Project révèle, dans les méandres souterrains du bâtiment du Palais de Tokyo, l’un des plus étonnants parcours d’arts urbains dans un lieu culturel. Près d’une soixantaine d’artistes internationaux ont ainsi réalisé des interventions, pour certaines monumentales, pour d’autres secrètes, qui se confrontent à l’architecture brute du Palais de Tokyo et qui infiltrent ses espaces interstitiels.

Au sommaire de ce numéro

* Interviews, rencontres avec des artistes, contributions spéciales

André
interviewé par Olivier Zahm ; Azyle, propos recueillis par Hugo Vitrani ; Philippe Baudelocque interviewé par Bénédicte Philippe ; Craig Costello interviewé par Barry McGee ; dran interviewé par Maurizio Cattelan ; Evol interviewé par Pedro Soares Neves ; Stelios Faitakis, par Nadja Argyropoulou ; Futura, Mode 2 et Boris Tellegen interviewés par Nicolas Gzeley, avec une contribution visuelle inédite ; Une collaboration visuelle inédite entre Antwan Horfee et Ida Ekblad ; JR interviewé par Jean de Loisy ; Olivier Kosta-Théfaine interviewé par Mohamed Bourouissa ; Lek & Sowat et leurs invités du Lasco Project, par Philippe Vasset  ; OSGEMEOS interviewés par Allen Benedikt ; Felipe Pantone interviewé par Evan Pricco ; Cleon Peterson interviewé par Myriam Ben Salah ; SKKI © ; Vhils ; Fabrice Yencko interviewé par Hugo Vitrani


* Essais théoriques et textes inédits
- Un essai de François Chastanet établissant une géographie de la signature urbaine par l’étude des apports du style new yorkais dans le graffiti et des inventions calligraphiques des graffitis de Los Angeles et de São Paulo.
- « La Trappe », une courte nouvelle d’Oscar Coop-Phane.
-
Un essai de Jacob Kimvall sur les relations complexes entre les artistes du graffiti et du street art avec les institutions artistiques.
-
Un texte de Hugo Vitrani introduisant au Lasco Project.

* Ainsi qu’une sélection de livres par Nicolas Gzeley et Hugo Vitrani

Bilingue (français / anglais)
216 pages pages en couleur ; 285 x 225 mm

 

Prix

15 €

Poids

850g

Palais N°23

Palais N°23

Palais N°23

Michel Houellebecq - « Rester vivant »
Le magazine du Palais de Tokyo


Le magazine PALAIS consacre l’intégralité de ce numéro 23 à l’exposition « Rester vivant » de Michel Houellebecq, présentée au Palais de Tokyo du 23 juin au 12 septembre 2016. Une exposition exceptionnelle puisqu’elle est la première exposition personnelle d’envergure consacrée à Michel Houellebecq artiste. Un numéro exceptionnel du magazine PALAIS dont Michel Houellebecq est le rédacteur en chef invité.

Au sommaire de ce numéro 23 :

Ce numéro du magazine PALAIS suit l’organisation de l’exposition en chapitres. Au travers de nombreux entretiens inédits avec Michel Houellebecq, une sélection de ses écrits (essais, poèmes, extraits de roman) et des textes d’auteurs invités, il propose une découverte de son univers visuel et de son entrelacement avec les multiples formes de créations auxquelles l’écrivain se livre (musique, cinéma, performance…).
Avec : des photographies et une sélection de textes de Michel Houellebecq ainsi qu’une série d’entretiens de Michel Houellebecq avec Jean de Loisy, Yan Céh, Robert Combas (propos recueillis par Richard Leydier), Benoît Delépine, Nelly Kaprièlian, un essai de Stéphanie Moisdon et des portfolios de Robert Combas, Marie-Pierre Gauthier et Renaud Marchand.


Bilingue (français & anglais)
192 pages en couleur ; Format : 285 x 225 mm

Michel Houellebecq - « Rester vivant »
Le magazine du Palais de Tokyo


Le magazine PALAIS consacre l’intégralité de ce numéro 23 à l’exposition « Rester vivant » de Michel Houellebecq, présentée au Palais de Tokyo du 23 juin au 12 septembre 2016. Une exposition exceptionnelle puisqu’elle est la première exposition personnelle d’envergure consacrée à Michel Houellebecq artiste. Un numéro exceptionnel du magazine PALAIS dont Michel Houellebecq est le rédacteur en chef invité.

Au sommaire de ce numéro 23 :

Ce numéro du magazine PALAIS suit l’organisation de l’exposition en chapitres. Au travers de nombreux entretiens inédits avec Michel Houellebecq, une sélection de ses écrits (essais, poèmes, extraits de roman) et des textes d’auteurs invités, il propose une découverte de son univers visuel et de son entrelacement avec les multiples formes de créations auxquelles l’écrivain se livre (musique, cinéma, performance…).
Avec : des photographies et une sélection de textes de Michel Houellebecq ainsi qu’une série d’entretiens de Michel Houellebecq avec Jean de Loisy, Yan Céh, Robert Combas (propos recueillis par Richard Leydier), Benoît Delépine, Nelly Kaprièlian, un essai de Stéphanie Moisdon et des portfolios de Robert Combas, Marie-Pierre Gauthier et Renaud Marchand.


Bilingue (français & anglais)
192 pages en couleur ; Format : 285 x 225 mm

Prix

15 €

Poids

850g

PALAIS N°22

Palais N°22

PALAIS N°22

PALAIS n° 22
« I Love John Giorno »

Le magazine du Palais de Tokyo

Le magazine PALAIS dédie l’intégralité de ce numéro 22 à l’exposition « I Love John Giorno » de Ugo Rondinone présentée au Palais de Tokyo (du 21 octobre 2015 au 10 janvier 2016), première rétrospective au monde consacrée à la vie et l’œuvre du poète américain John Giorno, figure majeure de la contre-culture américaine depuis les années 1960.

Personnage iconique des premiers films d’Andy Warhol, et influencé par les artistes pop qui lui ouvrent la voie de la « poésie trouvée », John Giorno capture sur le vif la langue populaire des publicités, de la télévision, des journaux et de la rue. Cherchant depuis le milieu des années 1960 à conférer une pertinence et une résonance nouvelle à la poésie, il conçoit le poème comme un virus qui doit se transmettre au plus grand nombre. Qu’ils soient enregistrés sur un disque ou un répondeur téléphonique, sérigraphiés ou peints sur toile, déclamés sur scène ou déstructurés sur la page d’un livre, les poèmes de John Giorno sont des images dont la reproduction par la technologie est sans limite.

Concevant cette exposition comme une œuvre à part entière, l’artiste suisse Ugo Rondinone réinvente le format de la rétrospective à la manière d’un portraitiste. « L’ensemble reflète le processus de travail de John Giorno et permet de comprendre la double influence de la culture américaine et du bouddhisme tibétain sur sa vie et son art. » (Ugo Rondinone)

Au sommaire de ce numéro 22

Ce numéro du magazine PALAIS suit l’organisation de l’exposition en huit chapitres représentant chacun une facette de l’œuvre foisonnante et de la vie de John Giorno. Il regroupe un ensemble de contributions inédites et de témoignages d’artistes, des documents issus des archives personnelles de John Giorno, ainsi qu’une sélection d’écrits de John Giorno.

Avec les contributions de : John Giorno ; Ugo Rondinone ; Florence Ostende, commissaire de l’exposition ; Marcus Boon, Laura Hoptman, Daniel Kane et Jean-Jacques Lebel à propos de l’œuvre de John Giorno ; Bruce Jenkins sur John Giorno et Andy Warhol ; Marcia Bassett et Anastasia Clarke au sujet des archives de John Giorno ; Nathalie Bazin et Vivian Kurz sur le bouddhisme tibétain et sur son importance pour John Giorno ; Anne Collier et Matthew Higgs à propos de Giorno Poetry Systems ; ainsi que de Verne Dawson, Judith Eisler, Pierre Huygue, Françoise Janicot, Scott King, Gérard-Georges Lemaire, Elizabeth Peyton, Michael Stipe, Billy Sullivan, Rirkrit Tiravanija.


Bilingue (français & anglais)
216 pages en couleur ; Format : 285 x 225 mm

PALAIS n° 22
« I Love John Giorno »

Le magazine du Palais de Tokyo

Le magazine PALAIS dédie l’intégralité de ce numéro 22 à l’exposition « I Love John Giorno » de Ugo Rondinone présentée au Palais de Tokyo (du 21 octobre 2015 au 10 janvier 2016), première rétrospective au monde consacrée à la vie et l’œuvre du poète américain John Giorno, figure majeure de la contre-culture américaine depuis les années 1960.

Personnage iconique des premiers films d’Andy Warhol, et influencé par les artistes pop qui lui ouvrent la voie de la « poésie trouvée », John Giorno capture sur le vif la langue populaire des publicités, de la télévision, des journaux et de la rue. Cherchant depuis le milieu des années 1960 à conférer une pertinence et une résonance nouvelle à la poésie, il conçoit le poème comme un virus qui doit se transmettre au plus grand nombre. Qu’ils soient enregistrés sur un disque ou un répondeur téléphonique, sérigraphiés ou peints sur toile, déclamés sur scène ou déstructurés sur la page d’un livre, les poèmes de John Giorno sont des images dont la reproduction par la technologie est sans limite.

Concevant cette exposition comme une œuvre à part entière, l’artiste suisse Ugo Rondinone réinvente le format de la rétrospective à la manière d’un portraitiste. « L’ensemble reflète le processus de travail de John Giorno et permet de comprendre la double influence de la culture américaine et du bouddhisme tibétain sur sa vie et son art. » (Ugo Rondinone)

Au sommaire de ce numéro 22

Ce numéro du magazine PALAIS suit l’organisation de l’exposition en huit chapitres représentant chacun une facette de l’œuvre foisonnante et de la vie de John Giorno. Il regroupe un ensemble de contributions inédites et de témoignages d’artistes, des documents issus des archives personnelles de John Giorno, ainsi qu’une sélection d’écrits de John Giorno.

Avec les contributions de : John Giorno ; Ugo Rondinone ; Florence Ostende, commissaire de l’exposition ; Marcus Boon, Laura Hoptman, Daniel Kane et Jean-Jacques Lebel à propos de l’œuvre de John Giorno ; Bruce Jenkins sur John Giorno et Andy Warhol ; Marcia Bassett et Anastasia Clarke au sujet des archives de John Giorno ; Nathalie Bazin et Vivian Kurz sur le bouddhisme tibétain et sur son importance pour John Giorno ; Anne Collier et Matthew Higgs à propos de Giorno Poetry Systems ; ainsi que de Verne Dawson, Judith Eisler, Pierre Huygue, Françoise Janicot, Scott King, Gérard-Georges Lemaire, Elizabeth Peyton, Michael Stipe, Billy Sullivan, Rirkrit Tiravanija.


Bilingue (français & anglais)
216 pages en couleur ; Format : 285 x 225 mm

Prix

15 €

Poids

640g

PALAIS N°21

Palais N°21

PALAIS N°21

PALAIS n° 21 - « Le Bord des mondes »
Le magazine du Palais de Tokyo

Le magazine PALAIS consacre l’intégralité de ce numéro 21 à l’exposition « Le Bord des mondes » du Palais de Tokyo (février-mai 2015). En explorant des territoires extérieurs au monde de l’art, en débusquant des gestes singuliers à l’origine de formes nouvelles de création, l’exposition « Le Bord des mondes » entreprend de renouveler et d’élargir le champ de notre attention artistique. Une tentative de voir, d’expérimenter et de penser le monde, en s’affranchissant des catégories qui l’organisent.

Au sommaire de ce numéro 21 :

La commissaire de l’exposition « Le Bord des mondes », Rebecca Lamarche-Vadel, en présente les enjeux et invite à découvrir les recherches de créateurs qui dépassent les définitions classiques de l’art.
Le philosophe Jean-Marie Schaeffer propose une réflexion qui va à l’encontre d’une vision opposant l’art à ce qui n’est pas de l’art, en pensant l’art comme un monde pluriel qui remet sans cesse en jeu son extension et sa nature au gré de ses interactions avec les mondes multiples qui le bordent.
L’écrivain et critique d’art Brian Dillon propose une typologie des formes et des personnes qui participent d’une histoire de nos façons de scruter et de mettre en spectacle le monde. Une mise en perspective historique de l’esprit de curiosité qui prévaut dans l’exposition « Le Bord des mondes ».

Et aussi
David Raymond, artiste, écrivain et poète,  s’intéresse aux installations de « pierres en équilibre » de Bridget Polk ; Laurent Derobert, inventeur des « mathématiques  existentielles », évoque les rapports entre mathématiques, art et amour avec le mathématicien Edward Frenkel et l’artiste Peter Coffin ; Philippe Rekacewicz, géographe, cartographe et journaliste, fait découvrir la carte d’un monde imaginaire inventé par Jerry Gretzinger ; la commissaire d’exposition Sandra Maunac retrace l’histoire de la Sape kinoise en mettant en évidence les liens étroits de cet art du « se vêtir » avec la scène musicale locale ; Hiroshi Ishiguro, créateur de robots « géminoïdes », s’entretient avec  le compositeur Keiichiro Shibuya, auteur d’un opéra pour logiciel de synthèse vocale Vocaloid ; Theo Jansen questionne notre anthropocentrisme grâce à ses « créatures de plage » capables de se mouvoir et de survivre de façon autonome ; Frédérique Aït-Touati, chercheur et metteur en scène, plonge au cœur des toiles d’araignée de Tomás Saraceno ; l’essayiste gastronomique Bénédict Beaugé se livre à la savante analyse d’un repas créé par Pierre Gagnaire ; l’artiste-chercheur Jean-Paul Thibeau rend compte de sa rencontre avec Jean Katambayi, artiste-hackeur-bricoleur; Jane Venis, sculpteure et écrivaine, propose d’étudier les principes fondateurs des chindogu, objets insolites inventés par Kenji Kawakami .

Ainsi que

CKY, Carlos Espinosa, Rose-Lynn Fisher, Game of States, Iris van Herpen, Zdenek Kosek, Jesse KrimesKusköy, Charlie Le Mindu, Arnold Odermatt, Le Prince noir, George Widener.

Bilingue (français & anglais)
192 pages en couleur ; Format : 285 x 225 mm

PALAIS n° 21 - « Le Bord des mondes »
Le magazine du Palais de Tokyo

Le magazine PALAIS consacre l’intégralité de ce numéro 21 à l’exposition « Le Bord des mondes » du Palais de Tokyo (février-mai 2015). En explorant des territoires extérieurs au monde de l’art, en débusquant des gestes singuliers à l’origine de formes nouvelles de création, l’exposition « Le Bord des mondes » entreprend de renouveler et d’élargir le champ de notre attention artistique. Une tentative de voir, d’expérimenter et de penser le monde, en s’affranchissant des catégories qui l’organisent.

Au sommaire de ce numéro 21 :

La commissaire de l’exposition « Le Bord des mondes », Rebecca Lamarche-Vadel, en présente les enjeux et invite à découvrir les recherches de créateurs qui dépassent les définitions classiques de l’art.
Le philosophe Jean-Marie Schaeffer propose une réflexion qui va à l’encontre d’une vision opposant l’art à ce qui n’est pas de l’art, en pensant l’art comme un monde pluriel qui remet sans cesse en jeu son extension et sa nature au gré de ses interactions avec les mondes multiples qui le bordent.
L’écrivain et critique d’art Brian Dillon propose une typologie des formes et des personnes qui participent d’une histoire de nos façons de scruter et de mettre en spectacle le monde. Une mise en perspective historique de l’esprit de curiosité qui prévaut dans l’exposition « Le Bord des mondes ».

Et aussi
David Raymond, artiste, écrivain et poète,  s’intéresse aux installations de « pierres en équilibre » de Bridget Polk ; Laurent Derobert, inventeur des « mathématiques  existentielles », évoque les rapports entre mathématiques, art et amour avec le mathématicien Edward Frenkel et l’artiste Peter Coffin ; Philippe Rekacewicz, géographe, cartographe et journaliste, fait découvrir la carte d’un monde imaginaire inventé par Jerry Gretzinger ; la commissaire d’exposition Sandra Maunac retrace l’histoire de la Sape kinoise en mettant en évidence les liens étroits de cet art du « se vêtir » avec la scène musicale locale ; Hiroshi Ishiguro, créateur de robots « géminoïdes », s’entretient avec  le compositeur Keiichiro Shibuya, auteur d’un opéra pour logiciel de synthèse vocale Vocaloid ; Theo Jansen questionne notre anthropocentrisme grâce à ses « créatures de plage » capables de se mouvoir et de survivre de façon autonome ; Frédérique Aït-Touati, chercheur et metteur en scène, plonge au cœur des toiles d’araignée de Tomás Saraceno ; l’essayiste gastronomique Bénédict Beaugé se livre à la savante analyse d’un repas créé par Pierre Gagnaire ; l’artiste-chercheur Jean-Paul Thibeau rend compte de sa rencontre avec Jean Katambayi, artiste-hackeur-bricoleur; Jane Venis, sculpteure et écrivaine, propose d’étudier les principes fondateurs des chindogu, objets insolites inventés par Kenji Kawakami .

Ainsi que

CKY, Carlos Espinosa, Rose-Lynn Fisher, Game of States, Iris van Herpen, Zdenek Kosek, Jesse KrimesKusköy, Charlie Le Mindu, Arnold Odermatt, Le Prince noir, George Widener.

Bilingue (français & anglais)
192 pages en couleur ; Format : 285 x 225 mm

Prix

15 €

Poids

634g

PALAIS N°20

Palais N°20

PALAIS N°20

PALAIS n° 20 – sortie le 19 octobre 2014
Le magazine du Palais de Tokyo

Le numéro 20 du magazine PALAIS entre en résonance avec la nouvelle saison d’expositions du Palais de Tokyo (octobre 2014 - janvier 2015), notamment avec l’exposition « Inside ». À cette occasion, les questions de l’intérieur et de l'intériorité ont inspiré les contributions de nombreux auteurs : philosophes, anthropologues, historiens, architectes et commissaires d’exposition.

PALAIS n° 20 – sortie le 19 octobre 2014
Le magazine du Palais de Tokyo

Le numéro 20 du magazine PALAIS entre en résonance avec la nouvelle saison d’expositions du Palais de Tokyo (octobre 2014 - janvier 2015), notamment avec l’exposition « Inside ». À cette occasion, les questions de l’intérieur et de l'intériorité ont inspiré les contributions de nombreux auteurs : philosophes, anthropologues, historiens, architectes et commissaires d’exposition.

Prix

15 €

Poids

634g

PALAIS N°19

Palais N°19

PALAIS N°19

Sortie le 13 février 2014

En écho à « L’État du ciel », la nouvelle saison d’expositions du Palais de Tokyo, de février à septembre 2014, ce numéro du magazine PALAIS rassemble les contributions de nombreux artistes, écrivains, critiques et chercheurs.

Au sommaire de ce numéro 19 :

Des écrits d’artistes

Un essai de Hiroshi Sugimoto, maître japonais de la photographie et grand collectionneur, qui confronte  et conjugue la pensée et la culture classique japonaises avec les idées et l’art de l’Occident.
Une sélection d’écrits de Thomas Hirschhorn, publiés dans leur langue d’origine, qui témoignent de la nécessité de l’artiste de définir ses propres termes et d’affirmer sa position.
Un texte inédit de l'artiste britannique Ed Atkins, en relation avec une de ses nouvelles œuvres.

Deux dossiers

« Nouvelles histoires de fantômes » : en textes et en images, Georges Didi-Huberman, philosophe et historien, et Arno Gisinger, artiste, explorent les enjeux historiques et théoriques de leur projet d’exposition commun et la question des montages d’images en tant que formes spécifiques d’un savoir sur le monde.
« Petit dictionnaire illustré de la chute » : sur une proposition éditoriale de  Marie de Brugerolle et Gérard Wajcman, neuf auteurs  (artistes, écrivains, psychanalystes, cinéastes, etc.) sont mis à contribution pour décliner la figure de la chute.

Et aussi
Jeanne Truong, écrivaine, au sujet du travail artistique récent d’Angelika Markul.
David Douard s’entretient avec  Stef Aupers, sociologue de la culture, au sujet de son exposition au Palais de Tokyo et des ambivalences de la subjectivité contemporaine.
Minoru Shimizu, critique d’art, analyse les liens possibles entre l’œuvre photographique de Hiroshi Sugimoto et les projets de l’artiste dans le domaine des arts performatifs traditionnels.
Sébastien Faucon et Agnès Violeau se penchentsur la problématique de l’exposition des œuvres protocolaires, performatives et relationnelles.
Un focus sur quatre artistes de la scène émergente : Alessandro Piangiamore, Vivien Roubaud, Thomas Teurlai et Tatiana Wolska.

Ainsi que des projets spéciaux et contributions visuelles
Michaela Eichwald ; Michael Riedel ; les résidents 2013-2014 du Pavillon Neuflize OBC, le laboratoire de création du Palais de Tokyo.

Bilingue (français & anglais)
232 pages en couleur ; Format : 285 x 225 mm

Sortie le 13 février 2014

En écho à « L’État du ciel », la nouvelle saison d’expositions du Palais de Tokyo, de février à septembre 2014, ce numéro du magazine PALAIS rassemble les contributions de nombreux artistes, écrivains, critiques et chercheurs.

Au sommaire de ce numéro 19 :

Des écrits d’artistes

Un essai de Hiroshi Sugimoto, maître japonais de la photographie et grand collectionneur, qui confronte  et conjugue la pensée et la culture classique japonaises avec les idées et l’art de l’Occident.
Une sélection d’écrits de Thomas Hirschhorn, publiés dans leur langue d’origine, qui témoignent de la nécessité de l’artiste de définir ses propres termes et d’affirmer sa position.
Un texte inédit de l'artiste britannique Ed Atkins, en relation avec une de ses nouvelles œuvres.

Deux dossiers

« Nouvelles histoires de fantômes » : en textes et en images, Georges Didi-Huberman, philosophe et historien, et Arno Gisinger, artiste, explorent les enjeux historiques et théoriques de leur projet d’exposition commun et la question des montages d’images en tant que formes spécifiques d’un savoir sur le monde.
« Petit dictionnaire illustré de la chute » : sur une proposition éditoriale de  Marie de Brugerolle et Gérard Wajcman, neuf auteurs  (artistes, écrivains, psychanalystes, cinéastes, etc.) sont mis à contribution pour décliner la figure de la chute.

Et aussi
Jeanne Truong, écrivaine, au sujet du travail artistique récent d’Angelika Markul.
David Douard s’entretient avec  Stef Aupers, sociologue de la culture, au sujet de son exposition au Palais de Tokyo et des ambivalences de la subjectivité contemporaine.
Minoru Shimizu, critique d’art, analyse les liens possibles entre l’œuvre photographique de Hiroshi Sugimoto et les projets de l’artiste dans le domaine des arts performatifs traditionnels.
Sébastien Faucon et Agnès Violeau se penchentsur la problématique de l’exposition des œuvres protocolaires, performatives et relationnelles.
Un focus sur quatre artistes de la scène émergente : Alessandro Piangiamore, Vivien Roubaud, Thomas Teurlai et Tatiana Wolska.

Ainsi que des projets spéciaux et contributions visuelles
Michaela Eichwald ; Michael Riedel ; les résidents 2013-2014 du Pavillon Neuflize OBC, le laboratoire de création du Palais de Tokyo.

Bilingue (français & anglais)
232 pages en couleur ; Format : 285 x 225 mm

Prix

15 €

Poids

646g

PALAIS N°18

Palais N°18

PALAIS N°18

Sortie le 20 juin 2013

Au sommaire de ce nouveau numéro : des contributions de jeunes curateurs qui présentent leur exposition au Palais de Tokyo et dans des galeries et lieux d’art parisiens, ainsi que le numéro 7 ½ de la revue The Exhibitionist.

Publié à l’occasion de « Nouvelles vagues », saison estivale 2013 du Palais de Tokyo,  ce numéro de PALAIS souligne l’importance de la figure nouvelle du curateur et porte un regard sur les pratiques actuelles de l’exposition que ce dernier développe. Cette figure, apparue dans les années 1960 dans un contexte de remise en cause générale des institutions artistiques, est devenue désormais indissociable d’une relecture de l’histoire de l’art au travers du prisme de l’exposition comme médium. Afin de témoigner de cette transformation de l’écosystème de l’art, le Palais de Tokyo présente les projets des vingt-et-un jeunes curateurs ou groupes de curateurs (de treize nationalités différentes) sélectionnés dans le cadre d’un appel à candidature internationale et entraîne avec lui une trentaine de galeries et lieux d’art dans tout Paris.
Le magazine PALAIS consacre son numéro 18 aux cinquante-trois expositions de « Nouvelles vagues », avec des contributions inédites des jeunes curateurs invités par le Palais de Tokyo et par trente-deux galeries parisiennes.


Invité spécial de ce numéro : The Exhibitionist, revue américaine consacrée aux pratiques curatoriales et au commissariat d’exposition, propose une histoire subjective de l’exposition à travers six exemples singuliers, dans un numéro bilingue français-anglais de 70 pages, à découvrir à l’intérieur du magazine.

Bilingue (français & anglais)

360 pages en couleur ; Format : 285 x 225 mm

Sortie le 20 juin 2013

Au sommaire de ce nouveau numéro : des contributions de jeunes curateurs qui présentent leur exposition au Palais de Tokyo et dans des galeries et lieux d’art parisiens, ainsi que le numéro 7 ½ de la revue The Exhibitionist.

Publié à l’occasion de « Nouvelles vagues », saison estivale 2013 du Palais de Tokyo,  ce numéro de PALAIS souligne l’importance de la figure nouvelle du curateur et porte un regard sur les pratiques actuelles de l’exposition que ce dernier développe. Cette figure, apparue dans les années 1960 dans un contexte de remise en cause générale des institutions artistiques, est devenue désormais indissociable d’une relecture de l’histoire de l’art au travers du prisme de l’exposition comme médium. Afin de témoigner de cette transformation de l’écosystème de l’art, le Palais de Tokyo présente les projets des vingt-et-un jeunes curateurs ou groupes de curateurs (de treize nationalités différentes) sélectionnés dans le cadre d’un appel à candidature internationale et entraîne avec lui une trentaine de galeries et lieux d’art dans tout Paris.
Le magazine PALAIS consacre son numéro 18 aux cinquante-trois expositions de « Nouvelles vagues », avec des contributions inédites des jeunes curateurs invités par le Palais de Tokyo et par trente-deux galeries parisiennes.


Invité spécial de ce numéro : The Exhibitionist, revue américaine consacrée aux pratiques curatoriales et au commissariat d’exposition, propose une histoire subjective de l’exposition à travers six exemples singuliers, dans un numéro bilingue français-anglais de 70 pages, à découvrir à l’intérieur du magazine.

Bilingue (français & anglais)

360 pages en couleur ; Format : 285 x 225 mm

Prix

15 €

Poids

1160g

PALAIS N°17

Palais N°17

PALAIS N°17

 

Sortie le 25 février 2013

 

Au sommaire de ce nouveau numéro : Julio Le Parc, Nouvelles Impressions de Raymond Roussel, François Curlet, Daniel Dewar & Grégory Gicquel, Joachim Koester, Evariste Richer…

En résonance avec la nouvelle saison du Palais de Tokyo, Raymond Roussel, grand explorateur de mondes inventés, contamine de son génie poétique ce numéro de PALAIS, nous faisant basculer sans cesse dans une géométrie mentale différente.

Au sommaire de ce numéro : des essais de Matthieu Poirier sur Julio Le Parc, Niklas Maak sur François Curlet, Dieter Roelstraete et Yann Chateigné Tytelman au sujet de travaux récents de Joachim Koester, Amélie Lavin sur Dewar & Gicquel ; des contributions visuelles de Takahiro Iwasaki et d’Evariste Richer ; un focus sur sept artistes de la scène émergente (Marcos Avila Forero, Hicham Berrada, Gauthier Leroy, Lars Morell, Jean-Michel Pancin, Pierre Paulin, Clémence Seilles) ; sous le titre « Hell comme discussion », Nadja Argyropoulou, curatrice, et Yorgos Tzirtzilakis, architecte, s’entretiennent sur fond de « diabolisation » de la Grèce comme symptôme de la crise européenne.

PALAIS invite également François Piron, commissaire de l’exposition « Nouvelles Impressions de Raymond Roussel », à concevoir un dossier autour de celle-ci. Il y revient sur la personnalité fantasque de l’écrivain et sur son œuvre mystérieuse où, disait-il, « rien de réel ne doit entrer ». En compagnie d’historiens, de critiques d’art et d’artistes, il aborde l’écrivain en diagonale et considère la circulation de son œuvre parmi celle de nombreux artistes.

Bilingue (français & anglais)

192 pages en couleur ; Format : 285 x 225 mm

 

Sortie le 25 février 2013

 

Au sommaire de ce nouveau numéro : Julio Le Parc, Nouvelles Impressions de Raymond Roussel, François Curlet, Daniel Dewar & Grégory Gicquel, Joachim Koester, Evariste Richer…

En résonance avec la nouvelle saison du Palais de Tokyo, Raymond Roussel, grand explorateur de mondes inventés, contamine de son génie poétique ce numéro de PALAIS, nous faisant basculer sans cesse dans une géométrie mentale différente.

Au sommaire de ce numéro : des essais de Matthieu Poirier sur Julio Le Parc, Niklas Maak sur François Curlet, Dieter Roelstraete et Yann Chateigné Tytelman au sujet de travaux récents de Joachim Koester, Amélie Lavin sur Dewar & Gicquel ; des contributions visuelles de Takahiro Iwasaki et d’Evariste Richer ; un focus sur sept artistes de la scène émergente (Marcos Avila Forero, Hicham Berrada, Gauthier Leroy, Lars Morell, Jean-Michel Pancin, Pierre Paulin, Clémence Seilles) ; sous le titre « Hell comme discussion », Nadja Argyropoulou, curatrice, et Yorgos Tzirtzilakis, architecte, s’entretiennent sur fond de « diabolisation » de la Grèce comme symptôme de la crise européenne.

PALAIS invite également François Piron, commissaire de l’exposition « Nouvelles Impressions de Raymond Roussel », à concevoir un dossier autour de celle-ci. Il y revient sur la personnalité fantasque de l’écrivain et sur son œuvre mystérieuse où, disait-il, « rien de réel ne doit entrer ». En compagnie d’historiens, de critiques d’art et d’artistes, il aborde l’écrivain en diagonale et considère la circulation de son œuvre parmi celle de nombreux artistes.

Bilingue (français & anglais)

192 pages en couleur ; Format : 285 x 225 mm

Prix

15 €

Poids

634g

PALAIS N°16

Palais N°16

PALAIS N°16

PALAIS numéro 16

Sortie le 27 septembre 2012- Livraison prévue le 27 Septembre 2012


Au sommaire de cette nouvelle formule
: Les Dérives de l’imaginaire, Fabrice Hyber, Neïl Beloufa, Damir Ocko, Markus Schinwald, Ryan Gander, Helen Marten...

Assister au cheminement de la pensée de l’artiste, témoigner des circonstances de l’invention, deviner cet intervalle entre l’idée et sa réalisation, voir l’artiste s’habituer à ses propres découvertes… Au plus près de la création, ce nouveau numéro du magazine PALAIS offre, par différents formats d’intervention, une large place à la parole des artistes en résonance avec la programmation du Palais de Tokyo.

Au sommaire de ce numéro: l’artiste croate Damir Ocko s’entretient avec l’historien de l’art Daniele Balit; Fabrice Hyber échange avec Théo Mercier, Pierre Giquel, Pascal Rousseau et Jacqueline Frydman ; un focus sur huit artistes de la scène contemporaine émergente (Iván Argote, Tjorg Douglas Beer, Jonathan Binet, Maxime Chanson, Mimosa Échard, Thierry Liegeois, Éponine Momenceau et Henrik Potter); les essais du critique d’art Gaël Charbau sur Neïl Beloufa et du philosophe et historien de l’art Boris Groys sur Alexandre Kojève; des inserts, projets spéciaux et contributions visuelles par Helen Marten, Ryan Gander, Christian Marclay et les artistes du Pavillon; Alexis Vaillant visite l’atelier de Markus Schinwald. PALAIS invite également la critique d’art et théoricienne Jill Gasparina à concevoir un dossier en dialogue avec l’exposition «Les Dérives de l’imaginaire». Inscrivant les poétiques modernes de l’aléatoire dans une histoire élargie des technologies et des techniques de rationalisation, elle y dessine une histoire complexe de la domestication du hasard, où s’entremêlent rapports d’autorité, procédures de contrôle et tactiques libératoires.

Dossier central conçu par Jill Gasparina, avec des textes de Stewart Brand, Dunne & Raby, Éric Duyckaerts, Vilém Flusser, Holis Frampton, Jill Gasparina, Liam Gillick, Melanie Gilligan, André Gorz, Adam Greenfield, Boris Groys, Oliver Laric, Nathaniel Mellors, John Miller, Tony Oursler, Eli Pariser, David Robbins, Pierre Vadi, Camiel van Winkel.

Bilingue (français & anglais)

192 pages en couleur ; Format : 285 x 225 mm

 

PALAIS numéro 16

Sortie le 27 septembre 2012- Livraison prévue le 27 Septembre 2012


Au sommaire de cette nouvelle formule
: Les Dérives de l’imaginaire, Fabrice Hyber, Neïl Beloufa, Damir Ocko, Markus Schinwald, Ryan Gander, Helen Marten...

Assister au cheminement de la pensée de l’artiste, témoigner des circonstances de l’invention, deviner cet intervalle entre l’idée et sa réalisation, voir l’artiste s’habituer à ses propres découvertes… Au plus près de la création, ce nouveau numéro du magazine PALAIS offre, par différents formats d’intervention, une large place à la parole des artistes en résonance avec la programmation du Palais de Tokyo.

Au sommaire de ce numéro: l’artiste croate Damir Ocko s’entretient avec l’historien de l’art Daniele Balit; Fabrice Hyber échange avec Théo Mercier, Pierre Giquel, Pascal Rousseau et Jacqueline Frydman ; un focus sur huit artistes de la scène contemporaine émergente (Iván Argote, Tjorg Douglas Beer, Jonathan Binet, Maxime Chanson, Mimosa Échard, Thierry Liegeois, Éponine Momenceau et Henrik Potter); les essais du critique d’art Gaël Charbau sur Neïl Beloufa et du philosophe et historien de l’art Boris Groys sur Alexandre Kojève; des inserts, projets spéciaux et contributions visuelles par Helen Marten, Ryan Gander, Christian Marclay et les artistes du Pavillon; Alexis Vaillant visite l’atelier de Markus Schinwald. PALAIS invite également la critique d’art et théoricienne Jill Gasparina à concevoir un dossier en dialogue avec l’exposition «Les Dérives de l’imaginaire». Inscrivant les poétiques modernes de l’aléatoire dans une histoire élargie des technologies et des techniques de rationalisation, elle y dessine une histoire complexe de la domestication du hasard, où s’entremêlent rapports d’autorité, procédures de contrôle et tactiques libératoires.

Dossier central conçu par Jill Gasparina, avec des textes de Stewart Brand, Dunne & Raby, Éric Duyckaerts, Vilém Flusser, Holis Frampton, Jill Gasparina, Liam Gillick, Melanie Gilligan, André Gorz, Adam Greenfield, Boris Groys, Oliver Laric, Nathaniel Mellors, John Miller, Tony Oursler, Eli Pariser, David Robbins, Pierre Vadi, Camiel van Winkel.

Bilingue (français & anglais)

192 pages en couleur ; Format : 285 x 225 mm

 

Prix

15 €

Poids

634g

Palais N°15 - numéro spécial

Palais N°15

Palais N°15 - numéro spécial

Numéro spécial : l’histoire du Palais de Tokyo de 1937 à nos jours, et jusqu’à demain.

Sortie le 12 avril 2012 à l’occasion de la réouverture du Palais de Tokyo.

Construit à Paris à l’occasion de l’Exposition internationale de 1937 afin d’abriter le musée national d’Art moderne, le Palais de Tokyo a connu des destinées variées. Au fil des ouvertures, de multiples travaux, et d’affectations diverses s’écrivent sept décennies d’histoire des arts visuels en France. Laissé en friche à la fin des années 1990 suite à l’abandon du projet de Palais du Cinéma, le Palais de Tokyo est investi à l’orée du XXIe siècle par le Site de création contemporaine. En dix ans, sous la houlette de ses directeurs successifs, Nicolas Bourriaud et Jérôme Sans, puis Marc-Olivier Wahler, il a su devenir un acteur incontournable de la scène artistique internationale. En avril 2012, un Palais de Tokyo agrandi ouvre ses portes. Avec ses 22 000 mètres carrés rénovés par les architectes Lacaton & Vassal, il élargit désormais sa mission au service de la scène française montrée dans un contexte international. Un nouveau Palais de Tokyo, un endroit à explorer, habité par les artistes, où, comme l'indique son nouveau président, Jean de Loisy, « on ne travaille pas sur l'art, mais avec l'art, et où celui-ci nous travaille. »
Le magazine PALAIS, qui  inaugure à cette occasion sa nouvelle formule, fait le récit de cette épopée, en texte et en image. À travers de nombreux témoignages et interviews et de multiples documents inédits, il vous invite à découvrir plus de soixante-dix ans de vie artistique au sein du Palais de Tokyo.

Numéro spécial : l’histoire du Palais de Tokyo de 1937 à nos jours, et jusqu’à demain.

Sortie le 12 avril 2012 à l’occasion de la réouverture du Palais de Tokyo.

Construit à Paris à l’occasion de l’Exposition internationale de 1937 afin d’abriter le musée national d’Art moderne, le Palais de Tokyo a connu des destinées variées. Au fil des ouvertures, de multiples travaux, et d’affectations diverses s’écrivent sept décennies d’histoire des arts visuels en France. Laissé en friche à la fin des années 1990 suite à l’abandon du projet de Palais du Cinéma, le Palais de Tokyo est investi à l’orée du XXIe siècle par le Site de création contemporaine. En dix ans, sous la houlette de ses directeurs successifs, Nicolas Bourriaud et Jérôme Sans, puis Marc-Olivier Wahler, il a su devenir un acteur incontournable de la scène artistique internationale. En avril 2012, un Palais de Tokyo agrandi ouvre ses portes. Avec ses 22 000 mètres carrés rénovés par les architectes Lacaton & Vassal, il élargit désormais sa mission au service de la scène française montrée dans un contexte international. Un nouveau Palais de Tokyo, un endroit à explorer, habité par les artistes, où, comme l'indique son nouveau président, Jean de Loisy, « on ne travaille pas sur l'art, mais avec l'art, et où celui-ci nous travaille. »
Le magazine PALAIS, qui  inaugure à cette occasion sa nouvelle formule, fait le récit de cette épopée, en texte et en image. À travers de nombreux témoignages et interviews et de multiples documents inédits, il vous invite à découvrir plus de soixante-dix ans de vie artistique au sein du Palais de Tokyo.

Prix

19 €

Poids

941g

PALAIS N°14

Palais N°14

PALAIS N°14

PALAIS / donne à voir l’art contemporain d’une manière actuelle et décomplexée et, aussi souvent que possible, du point de vue des artistes eux-mêmes. Chaque trimestre, PALAIS / parcourt l'univers artistique de la programmation du Palais de Tokyo: on y trouve ainsi les artistes présentés au Palais de Tokyo, des portfolios mais aussi des textes de critiques d'art ou de philosophes, écrivains, artistes, etc. ainsi qu'un guide complet en relation avec les expositions.

PALAIS / donne à voir l’art contemporain d’une manière actuelle et décomplexée et, aussi souvent que possible, du point de vue des artistes eux-mêmes. Chaque trimestre, PALAIS / parcourt l'univers artistique de la programmation du Palais de Tokyo: on y trouve ainsi les artistes présentés au Palais de Tokyo, des portfolios mais aussi des textes de critiques d'art ou de philosophes, écrivains, artistes, etc. ainsi qu'un guide complet en relation avec les expositions.

Prix

5 €

Poids

0g

PALAIS N°13

Palais N°13

PALAIS N°13

Prix

5 €

Poids

0g

PALAIS N°12 -02

Palais N°12-2

PALAIS N°12 -02

Numéro double spécial DYNASTY avec 2 couvertures

Numéro double spécial DYNASTY avec 2 couvertures

Prix

10 €

Poids

0g

HORS STOCK
PALAIS N°12 -01

Palais N°12-1

PALAIS N°12 -01

Numéro double spécial DYNASTY avec 2 couvertures

Numéro double spécial DYNASTY avec 2 couvertures

Prix

10 €

Poids

0g

PALAIS / N°11 - PERGOLA

Palais N°11

PALAIS / N°11 - PERGOLA

Prix

5 €

Poids

0g

PALAIS / N°10 - CHASING NAPOLEON

Palais N°10

PALAIS / N°10 - CHASING NAPOLEON

Commandez en ligne et complétez votre collection du magazine PALAIS.

Commandez en ligne et complétez votre collection du magazine PALAIS.

Prix

5 €

Poids

0g

HORS STOCK
PALAIS / N°9 - SPY NUMBERS

Palais N°09

PALAIS / N°9 - SPY NUMBERS

Commandez en ligne et complétez votre collection du magazine PALAIS.

Commandez en ligne et complétez votre collection du magazine PALAIS.

Prix

5 €

Poids

0g

PALAIS / N°8 - GAKONA

Palais N°08

PALAIS / N°8 - GAKONA

Commandez en ligne et complétez votre collection du magazine PALAIS.

Commandez en ligne et complétez votre collection du magazine PALAIS.

Prix

5 €

Poids

0g

PALAIS / N°7 - D'UNE REVOLUTION A L'AUTRE

Palais N°07

PALAIS / N°7 - D'UNE REVOLUTION A L'AUTRE

Commandez en ligne et complétez votre collection du magazine PALAIS.

Commandez en ligne et complétez votre collection du magazine PALAIS.

Prix

5 €

Poids

0g

HORS STOCK
PALAIS / N°6 - SUPERDOME

Palais N°06

PALAIS / N°6 - SUPERDOME

Commandez en ligne et complétez votre collection du magazine PALAIS .

Commandez en ligne et complétez votre collection du magazine PALAIS .

Prix

14 €

Poids

0g

PALAIS / N°5 - CELLAR DOOR

Palais N°05

PALAIS / N°5 - CELLAR DOOR

Commandez le dernier numéro et complétez votre collection en commandant les anciens N° de PALAIS /.

Commandez le dernier numéro et complétez votre collection en commandant les anciens N° de PALAIS /.

Prix

5 €

Poids

0g

PALAIS N°4

Palais N°04

PALAIS N°4

Prix

5 €

Poids

0g

HORS STOCK
PALAIS / N°3 - LA MARQUE NOIRE

Palais N°03

PALAIS / N°3 - LA MARQUE NOIRE

Commandez en ligne et complétez votre collection du magazine PALAIS.

Commandez en ligne et complétez votre collection du magazine PALAIS.

Prix

5 €

Poids

0g

HORS STOCK
PALAIS / N°2 - M, NOUVELLES DU MONDE RENVERSE

Palais N°02

PALAIS / N°2 - M, NOUVELLES DU MONDE RENVERSE

Commandez en ligne et complétez votre collection du magazine PALAIS.

Commandez en ligne et complétez votre collection du magazine PALAIS.

Prix

5 €

Poids

0g

HORS STOCK
PALAIS / N°1 - CINQ MILLIARD D'ANNEES

Palais N°01

PALAIS / N°1 - CINQ MILLIARD D'ANNEES

Commandez le dernier numéro et complétez votre collection en commandant les anciens N° de PALAIS /.

Commandez le dernier numéro et complétez votre collection en commandant les anciens N° de PALAIS /.

Prix

5 €

Poids

0g

Paiement | contact@kdpresse.com
www.palaismagazine.com